Célébration de la journée mondiale de la lutte contre le VIH en 2023 : défis, résultats à quoi s’attendre ?

Image

Ce 1er décembre 2023 marque le 35e anniversaire de la Journée mondiale de la lutte contre le sida. Cette année, l’ONU a adopté comme slogan “Confier le leadership aux communautés”, signifiant leur donner les moyens nécessaires. Cependant, la commémoration de cette date offre plusieurs opportunités dont celle de soutenir, de réfléchir sur l’évolution de la maladie, l’avancée des traitements et d’autres aspects significatifs.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le VIH demeure un défi majeur pour la santé publique à l’échelle mondiale, touchant jusqu’à présent 40,4 millions de personnes, avec une transmission continue dans tous les pays. Cependant,  la lutte contre le VIH a connu des avancées significatives depuis sa découverte en 1981. 

Les traitements comme les antirétroviraux (TAR) ont joué un rôle significatif dans la lutte contre la maladie. Même si cette dernière contient des éléments pouvant causer des effets secondaires sur les consommateurs. Les recherches n’ont pas chômé, elles ont permis de développer des combinaisons de médicaments plus efficaces et mieux tolérées, simplifiant ainsi la prise quotidienne et réduisant les effets indésirables. Mais aussi de passer par l’absence de solutions efficaces à la disponibilité de médicaments permettant de contrôler la maladie et d’améliorer la qualité de vie des personnes infectées.

Et, l’une des principales avancées majeures dans le combat contre la VIH, c’est la possibilité d’atteindre une charge virale indétectable. Ce qui veut dire que la quantité de virus dans le sang est si faible qu’elle ne peut pas être détectée par les tests standards. Cela est non seulement bénéfique pour la santé individuelle mais a également un impact significatif sur la prévention de la transmission du VIH.

Défis persistants à l’éradication complète de la maladie

Selon un rapport disponible sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), parue le 13 juillet 2013,  le VIH ne cesse de s’accroître. Et pire, dans certains pays la transmission est à la hausse, alors qu’elles étaient auparavant en baisse. Par ricochet, les défis persistent, et ce malgré les nombreux progrès. Les raisons sont parfois  l’accès aux traitements qui demeure inégal dans de nombreuses régions du monde, et la stigmatisation associée au VIH qui constitue toujours un obstacle, coûtant la vie à des milliers de personnes chaque année.

D’après l’ONUSIDA, la fréquence médiane du VIH au sein de la population adulte (âgée de 15 à 49 ans) à l’échelle mondiale s’établissait à 0,7 %. Néanmoins, le taux médian est le plus élevée au sein des populations clés : ce qui fait une moyenne de 10,3 % chez les personnes transgenres, 7,5 % chez les homosexuels et les autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, 5,0% chez les personnes qui s’injectent des drogues, 2,5 % chez les travailleurs du sexe et 1,4 % parmi les personnes incarcérées.

Alors que les recherches et développement continus, les institutions responsables travaillent pour un accès équitable aux traitements aux personnes infectées. Des progrès importants ont été réalisés dans le domaine de la prévention. La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est devenue un outil essentiel. Il permet à des personnes séronégatives à haut risque d’empêcher l’infection par le VIH en prenant un médicament antirétroviral de manière préventive.

Bien que le traitement du VIH se soit considérablement amélioré, un remède complet reste un objectif majeur de la recherche. Des scientifiques explorent diverses approches, y compris la thérapie génique, pour éliminer complètement le virus du corps. En tenant compte du dit rapport invitant les gouvernements et des donateurs à soutenir les communautés en première ligne, en leur donnant tout ce dont elles ont besoin, il explique  que le virus pourrait disparaître en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030.

La Journée mondiale de la lutte contre le VIH offre l’occasion de reconnaître les progrès réalisés, de sensibiliser davantage et de s’engager collectivement à surmonter les défis restants. Alors que la science progresse, il est crucial de maintenir les efforts pour mettre fin à l’épidémie du VIH et garantir que les traitements et les soins soient accessibles à tous, partout dans le monde.

sources: rapport ONUSIDA rapport OMS 

A LA UNE

L’éducation à distance en Haïti : entre défis et opportunités

L’éducation à distance en Haïti : entre défis et opportunités

Joame BaptisneApr 9, 20246 min read

La formation à distance est en plein essor et est de plus en plus utilisée pour poursuivre l’enseignement face à la situation socio-politique précaire du pays. Mais, entre disposition technologique et contraintes, plus d’un considère cette forme de formation comme…

À la rencontre de Franso Jean qui souffle une nouvelle bougie

À la rencontre de Franso Jean qui souffle une nouvelle bougie

Salia ÉdouardMar 23, 20242 min read

Parmi tous les fils que le département du Nord a vu naître, Franso Jean se distingue particulièrement. Ce 23 mars, il célèbre l’ajout d’une année de plus à sa vie. Il y a plus de vingt ans, à Desravines, la…

POUKISA SE REAL MADRID KI PI GWO EKIP SELON LISTWA ?

POUKISA SE REAL MADRID KI PI GWO EKIP SELON LISTWA ?

Equipe RedactionMar 15, 20241 min read

6 mas ki sot pase a , Real sot fete 102 lane egzistans li. Nan epizòd onze mètres sa ,nou pral gade ansanm evenman ewoyik ekip sila a ,ki gen plis pase yon syèk ,men ki kontinye ap domine mond…

Journée internationale des femmes : Où en sommes-nous ?

Journée internationale des femmes : Où en sommes-nous ?

Salia ÉdouardMar 9, 20243 min read

Ce 8 mars, comme depuis plus d’un siècle, est consacrée la Journée internationale des femmes. Cette année, elle est célébrée à travers le monde sous le thème : “Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme”. À l’époque actuelle,…

Mariage Haïtien : le conflit générationnel dans le choix du partenaire idéal

Mariage Haïtien : le conflit générationnel dans le choix du partenaire idéal

Sémilien LouisiusMar 8, 20244 min read

Par le biais d’une action solennelle, un homme et une femme établissent entre eux une union, comme le stipule l’article 139 du code civil haïtien en vigueur. Le mariage demeure le seul moyen légal de vie commune dans la société…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *